À la Une

mercredi 10 janvier 2018

Boussole Naturelle : Les platanes

La navigation naturelle est devenue pour moi une discipline quotidienne. Rien de plus facile que d'observer son environnement durant un trajet à pied ou en voiture ; même en ville les indices foisonnent. Voici une observation toute bête que j'ai pu effectuer à Paris et qui s'est confirmée ensuite un peu partout.

Un platane avec son "effet coche" bien marqué. Le Sud est à gauche de la photo. ©Alban Cambe

Les platanes (arbres du genre Platanus) ont été adoptés comme arbres d'ornement en ville pour deux qualités :

  • Leur système racinaire s'accommode bien à la pression.
  • Leur écorce se délite de façon annuelle.
Cette dernière caractéristique est intéressante pour le navigateur naturel. Chaque année, l'arbre produit une nouvelle écorce externe en-dessous de la précédente. La plus vieille (qui a été exposé à la pollution) se détache sous forme de petites plaques de couleurs variées.

Délitement de l'écorce de platane par plaques de couleur différente. ©Alban Cambe

On notera au passage que l'écorce des platanes et la lumière filtrée par des feuilles de chênes ont inspiré à l'ingénieur Wim Brandt et au professeur Otto Schick, les premiers motifs de camouflage imprimés sur tissu dans les années 1930 pour le corps militaire des Waffen-SS*.

L'écorce présente un motif typique de camouflage, les plaques brunes sont prêtes à tomber. La "nouvelle" écorce est claire et lisse. Le Sud est à droite de la photographie. ©Alban Cambe

En botanique (et donc en chimie), nombre de processus sont accélérés par la chaleur (et donc l'ensoleillement). C'est pourquoi on peut noter que l'écorce des platanes tend à se déliter d'autant plus rapidement du côté exposé au Sud. On y voit donc davantage la nouvelle écorce encore claire et lisse durant l'hiver.

La nouvelle écorce claire et lisse. Le tronc est photographié depuis le Sud. ©Alban Cambe

Si le sujet de la Navigation Naturelle vous intéresse, n'hésitez pas à assister à un stage ou bien inscrivez-vous à la newsletter. Plus d'informations très bientôt ! ;-)

NB : Cette observation a été mentionnée dans la newsletter de Janvier de mon ami Tristan Gooley, "The Natural Navigator".

*Réf : "The book of camouflage : the art of disappearing" de Tim Newark