samedi 28 janvier 2017

Un kit spécial feu Bushcraft

Le feu, c'est réconfortant et ça réchauffe surtout durant le froid hivernal. Même s'il est rare en France de se retrouver dans un milieu dépourvu d'allume-feu digne de ce nom, on peut confectionner un kit facile à transporter pour s'assurer d'avoir toujours sous la main de quoi préparer un foyer pour faire bouillir de l'eau. Quoi de plus agréable qu'une bonne tisane sous la neige ?

Précisons tout d'abord qu'il s'agit là d'un kit feu "Bushcraft" et non pas "survie". Il doit se destiner aux sorties et courtes randonnées afin de pratiquer l'allumage quand bon nous semble et par plaisir. Dans le cadre d'un kit de survie, il faudrait jouer la sécurité avec des moyens d'allumage immédiats tels que des briquets et des initiateurs de feu modernes et efficaces (gel allume-feu ou cubes d'hexamine).

Mais ici, on se fait plaisir et on essaye un peu tout ce qui nous tombe sous la main en privilégiant les ressources naturelles...


MON KIT FEU BUSHCRAFT


1 - Une boîte étanche

Pour renfermer l'ensemble du kit, j'ai sélectionné une boîte de biscuits apéritifs qui se referme par un couvercle en plastique souple. Le feu et l'eau ne font pas vraiment bon ménage mais ce système tout simple offre une étanchéité remarquable (même par immersion forcée) et la boîte flotte à la surface de l'eau. Testé et approuvé !

Le kit feu tient dans une boîte de taille bien modeste



2 - Les systèmes d'allumage

Aficionado du firesteel ? Vous passez votre temps à gratter, gratter pour produire des étincelles et essayer d'enflammer tout ce qui vous entoure ? Effectivement, cet outil est facile à transporter et sympathique à utiliser. Il demande un peu de dextérité et fonctionnera même mouillé.

Cependant, il faut jouer la sécurité. Rien ne dit que vous soyez capable d'enflammer n'importe quoi. Même si le firesteel est votre système de prédilection, pensez à rajouter des allumettes (qui sont largement sous estimées en Bushcraft) et un briquet qui vous permettront d'obtenir une flamme immédiatement, de quoi enflammer la plupart des substances récalcitrantes.

3 objets permettant d'allumer un feu, le briquet à silex reste dans le sac à dos

Ainsi lors d’une balade, on pourra s’amuser à démarrer un feu d’abord au firesteel puis, en cas d’échec, grâce à une allumette et, si là encore vous échouez, au briquet pour s’assurer de réussir (ou alors c’est que vous y mettez de la mauvaise volonté!).

3 - Les initiateurs de feu

Voilà de quoi remplir votre boîte à ras-bord ! Tout dépendra de votre sensibilité, je privilégie les allumes-feu d'origine naturelle mais rien ne vous empêche d'y inclure des kleenex enduits de vaseline, des blocs d'allume-feu, de la bourre de sèche-linge, etc...

Pour ma part j'ai sélectionné une variété de substances qui permettent de diversifier l'acte d'allumage, de quoi s'entraîner avec une multitude de ressources dans diverses situations.

Pour commencer, du bois gras (selon moi, la Rolls des allumes-feu) produisant facilement des flammes avec une petite quantité de matériau. Il suffit de gratter avec le tranchant du firesteel pour réaliser de tout petits copeaux.



Ensuite, la ressource Bushcraft la plus célèbre : l'écorce de bouleau. En la gardant bien au sec, elle s'enflamme également très facilement. Pour l'allumer avec un firesteel, pensez à jeter un œil à cette vidéo :



La massette et la clématite fournissent des akènes (des graines ailées) plumeuses et aérées qui s'enflamme de façon fugitive et rapide. On les privilégiera pour confectionner un nid de propagation de la braise issue d'un feu par friction ou d'un briquet à silex.

Dans un petit sachet, je collectionne les pépites de résine. Cette substance brûle de façon vive et prolongée, tout ce qu'il faut pour bâtir un feu en prenant son temps. La résine a de multiples utilisations, je vous encourage à visionner cette vidéo de "l'écho des cimes".

3 pépites de résine

récalcitrante au firesteel, la résine s'enflamme facilement au briquet

la résine fond en se consumant


Pour compléter le kit, on peut y adjoindre des allumes-feu moins naturels mais plus efficaces comme le coton issu d'un tampon féminin. Ce genre de conditionnement permet de préserver la substance de l'humidité tout en en emprisonnant une quantité non négligeable.

Plein de petites choses sympathiques à enflammer !




En résumé, ce kit se veut être une solution de secours pour le jour où, malgré une envie pressante (mais non vitale) d'allumer un feu, on se retrouverait dans un lieu dépourvu de tout allume-feu, il faudra cependant pouvoir trouver du combustible pour construire un foyer digne de ce nom.



Enregistrer un commentaire