dimanche 31 janvier 2016

Les plantes Bushcraft - épisode 4 - le pissenlit

Voici une capsule Bushcraft sur une plante commune et utilisable en toute saison : le pissenlit.


Sous l'appellation "pissenlit" se regroupent différentes espèces du genre Taraxacum, néanmoins elles présentent toutes des feuilles profondément découpées, sans poils, une hampe florale creuse sécrétant un latex blanchâtre, des fleurs en capitule jaunes vives qui laissent la place à des graines ornées d'aigrettes sur lesquelles nous avons tous soufflé un jour.

Fleur de pissenlit et rosette de feuilles (à droite) - Photo : Alban Cambe

Les graines plumeuses dispersées par le vent - Photo : Alban Cambe

La plante est entièrement comestible (sauf peut-être la hampe florale trop amère) depuis la racine jusqu'aux fleurs et boutons floraux. La hampe florale peut être utilisée pour réaliser une petite trompette, il suffit de souffler dedans !

 Une plante entière avec bouton floral et racine - Photo : Alban Cambe

Stimulante en général, elle est surtout efficace sur le foie et la vésicule biliaire. Nos ancêtres Européens en faisaient des cures avant le retour du printemps. La plante sous toute ses formes est toute indiquée après les fêtes et après les repas trop copieux, elle permettrait également de lutter contre la gueule de bois ! C'est également un grand diurétique d'où son nom...

Quelques recettes :
- Je me plais à croquer la racine en hiver, elle est moins amère qu'à la belle saison et plus goûteuse.
- Les feuilles peuvent être utilisées crues en salade ou blanchies comme des épinards.
- Les fleurs peuvent être croquées crues ou viendront décorer les salades.
- La racine et les feuilles peuvent être consommées en infusion crues ou séchées.
- La racine torréfiée peut être utilisée comme un ersatz de café (amer et noir), légèrement stimulant.
- Les fleurs peuvent être conservées en confitures (goût très doux rappelant le miel).
- Les boutons floraux fermés peuvent être conservés dans du vinaigre blanc pour remplacer les câpres (en placer un sur une huître avant de manger le tout).
- Les racines peuvent être macérées dans
- Les feuilles séchées, accompagnées de feuilles séchées de thym serpolet et de plantain font une bonne tisane pour l'hiver (recette de Stéphane de Nature Minimaliste).

Bière de pissenlit (quasiment sans alcool)
Ingrédients :
200g de fleurs jaunes (bien colorées et vives)
150g de sucre en poudre
1 Litre d'eau bouillante
1/4 de cuillère à café de levure de boulanger

Préparation :
- Rincer les fleurs de pissenlit et les couper en deux avec des ciseaux.
- Les faire rentrer dans une bouteille en plastique.
- Y verser 1L d'eau bouillante et bien agiter.
- Laisser macérer 48 heures à température ambiante en remuant de temps en temps.
-Y ajouter la levure et le sucre, bien agiter pour dissoudre le sucre.
- Laisser fermenter à température ambiante jusqu'à ce que la bouteille en plastique soit gonflée et quasi impossible à enfoncer.
- Filtrer et transvaser dans une bouteille en verre à bouchon mécanique.

Et pour le plaisir, une vidéo avec d'autres recettes (en Anglais). Mention spéciale à la chanson du début.

Enregistrer un commentaire