dimanche 15 mars 2015

Filtre à eau

Cette semaine, nous avons tenté de purifier de l'eau.

Pour ce faire, il faut élaborer un filtre à eau éliminant au maximum les polluants qui peuvent nous rendre malade. Nous utiliserons ici une bouteille d'eau, du charbon de bois, du sable, de la mousse et un tissu propre. Quels sont les différents polluants ?


La pollution microbienne (virus, bactéries, champignons...) seront tués par l'ébullition.
La pollution chimique (métaux lourds, molécules organiques telles que les nitrates, les pesticides...) seront adsorbés par le charbon actif.

On commence par réduire le charbon en petits morceaux afin d'en augmenter la surface d'échange.


Un tissu propre au fond de la bouteille obstrue le goulot et permet de retenir les éléments du filtre. On commence par empiler le charbon, le sable puis la mousse (qui peut être remplacée par du gravier, des herbes, ou plus avantageusement, de la sphaigne aux vertus antiseptiques).


Le sable et la mousse joueront le rôle de préfiltre en retenant les particules les plus grosses. Le charbon agira au niveau moléculaire.

Un premier test avec un peu de cola nous montre que le soda se décolore !

Les élèves doivent ensuite salir de l'eau du robinet utilisée pour l'atelier... Oui elle est bien sale !

L'eau filtrée ne semble pas parfaitement propre... Un filtre de survie n'arrivera jamais à la cheville d'une station d'épuration mais permet de rendre l'eau moins sale que lorsqu'on la prélève dans la nature. Il faudrait compléter la filtration par une ébullition de 5 minutes pour maximiser la purification. Néanmoins, nous ne l'avons pas goûtée !









Enregistrer un commentaire