mercredi 4 mars 2015

ATELIER SCIENTIFIQUE : Les pertes de chaleur du corps humain

La température moyenne de notre corps est d'environ 37°C, tout écart de quelques malheureux petits degrés peut aboutir des situations de détresse vitale (hypo ou hyperthermie).

Nous nous intéressons ici aux pertes de chaleur (phénomène le plus courant dans nos contrées).

1 - La chaleur de notre corps

Produite par les différentes réactions chimiques de notre métabolisme, la répartition de la chaleur dans notre corps n'est pas uniforme. Nos membres ont une température légèrement plus basse que le noyau central. Le sang permet de distribuer la chaleur dans les différents organes et membres.


La température de nos membres est légèrement inférieure à celle du noyau central.

2 - Des expériences pour comprendre les pertes de chaleur

Une main plaquée contre le corps, une autre plaquée contre une fenêtre ou simplement laissée à l'air libre.

On constate au bout de 2 minutes que la main plaquée contre la vitre est plus froide que la main plaquée contre l'abdomen.
Elle a donc perdu de la chaleur essentiellement par conduction (contact)

La main laissée à l'air libre est plus froide que la main plaquée contre l'abdomen.
Elle a perdu de la chaleur par convection et rayonnement.


3 - Une dernière façon de perdre de la chaleur

On mouille l'une  de ses mains et on place les deux à l'extérieur pendant 2 minutes, on mesure ensuite la température à l'aide d'un thermomètre laser.




On constate que la main mouillée a perdu plus de chaleur que la main sèche.


Notre corps peut également perdre de la chaleur par évaporation (c'est le principe de la transpiration).

Au travers de ces différents ateliers, nous savons donc désormais que le corps humain peut perdre de chaleur via :
  • Conduction
  • Rayonnement
  • Évaporation
  • Convection


Il faudra en tenir compte lors de la construction de notre abri et chercher des solutions pour limiter ces effets !
Enregistrer un commentaire