dimanche 25 janvier 2015

Les allumes-feu naturels

Cette semaine, des élèves de 5ème se sont frottés à l'initiation des feux par le firesteel.

Le firesteel a déjà été utilisé et présenté précédemment :


Au programme, quelques matières naturelles permettant d'obtenir une flamme (parfois improprement appelées "amadou") :

- L'écorce de bouleau : à prélever sur un individu mort sur pied ou tombé au sol.
Un bouleau mort, tombé au sol. Remarquez les nombreux champignons (polypores du bouleau) qui y poussent. Cet arbre est là depuis au moins un an, les polypores se développent de manière parallèle au sol.

- Le bois gras : à recueillir sur un résineux mort de préférence, le bois gras se distingue par sa couleur ambrée, plus foncée que le bois alentour.



- Le roseau massette : la fleur de ce roseau ressemble à un cigare qui renferme un duvet très fin et facilement inflammable. Ce duvet reste au sec tant que le cigare n'est pas brisé.

 la massette (Typha latifolia)
Crédit photo : visoflora.com

- De la "maya dust" (poussière maya) : de fins copeaux de bois gras.
Avec l'aimable contribution de Azimut-Nature.com

Règles de sécurité :
  • S'écarter d'au moins une distance de bras pour ne pas gêner son voisin.
  • Se mettre à genou pour être stable et ne pas risquer d'enflammer une jambe qui traîne.
  • Retrousser ses manches pour éviter de mettre le feu à ses vêtements.
  • Ne pas ajouter n'importe quoi sur la flamme naissante.

Au boulot !


 Bien gratter l'écorce de bouleau pour en faire une fine poudre et activer le firesteel :




Gratter le bois gras pour en faire de fins copeaux :




Félicitations à tous !
Revenez quand vous voulez ;-)



Merci encore une fois à Azimut-Nature.com pour les firesteel et la maya dust !


Enregistrer un commentaire