jeudi 23 janvier 2014

Signaux de détresse

Quelques signaux pour se faire repérer facilement par les secours venant de l'air.

Photographie de Théo Robin, National Geographic.
Un pilote se livre à un exercice de survie en Guyane.

Dans la jungle, le seul endroit dégagé est un cours d'eau sur lequel les militaires doivent être repérables en moins d'une minute.
La couleur vive de l'embarcation et le fumigène rouge contrastent avec le marron de l'eau et le vert de la végétation aux alentours.

Tout signal de détresse visuel doit être soit LUMINEUX soit en CONTRASTE avec l'environnement pour être facilement repérable.

Le vendredi 24 janvier
(si la météo le permet)
nous apprendrons à nous signaler aux secours
de manière efficace et avec les moyens du bord !


Enregistrer un commentaire