mardi 24 décembre 2013

Brève histoire de la survie dans les jeux vidéos

Ce sont les vacances, c'est bientôt Noël, voici de quoi décompresser manette ou clavier en main !

SURVIVRE

N'importe quel jeu vidéo a pour but la survie de son héros. Cependant, certains jeux se sont penchés sur la question de la survie face à la nature et pas seulement face à des hordes de zombies aliens génétiquement modifiés par des sorciers dinosauriens venus du futur...

Un pionnier : Wilderness : A survival adventure

(Titan computer products, 1986)

PC



Dans ce jeu, le héros se retrouve face face aux éléments à la suite du crash de son avion. L'action est textuelle, c'est à dire qu'il faut taper une phrase pour dire au jeu l'action que l'on souhaite faire (exemple : frapper l'anneau d'acier sur le silex ; retirer les chaussettes mouillées et mettre des chaussettes sèches).
Ce jeu brille par son niveau d'exigence très proche de la réalité mais la difficulté y est du coup extrêmement élevée et la patience du joueur rudement mise à l'épreuve...



Voir la fiche du jeu sur Myabandonware. Jeu disponible en abandonware.


Retour vers le passé : Sapiens

(Loriciel, 1986)

PC, Amstrad, Atari

Retour de quelques 100 000 ans en arrière ! À l'époque, Homo sapiens et Homo néandertalensis devaient lutter pour leur survie face au milieu, face aux bêtes sauvages et face aux tribus hostiles. La survie dans ce jeu passe par la cueillette et la chasse, la taille de silex.
Suivant la plate-forme sur laquelle fut portée ce jeu, les graphismes étaient plus ou moins chatoyants et surtout plus ou moins... digestes...

Voir la fiche du jeu sur Abandonware.fr et sur Mobygames.comJeu disponible en abandonware.

FPSS (First Person Survival Simulator) : Robinson's Requiem (Silmarils, 1994)

PC


On laisse de côté le Robinson de Daniel Defoe pour s'envoler vers une planète inconnue : Zarathoustra.

Votre job est d'explorer cette planète. Après le crash de votre vaisseau il vous faudra trouver de l'eau, de la nourriture, fabriquer des armes, etc... Ce jeu est très, très, TRÈS dur. Et puis si vous tenez le coup, vous rencontrerez des personnages peu recommandables et vous en apprendrez un peu plus sur cette fichue planète hostile.


Au niveau technique, on retrouve l'ambiance des années 1990 avec de gros pixels qui bavent et des personnages incarnés par de vrais acteurs incrustés dans les décors (c'était très à la mode).

Voir la fiche du jeu sur Abandonware.frJeu disponible en abandonware.

Dossier n°1 : L'activité sismique de la Terre : SOS the Final Escape

(Irem, 2002)

Playstation 2



Au pays du soleil levant, les séismes sont légions et il était temps qu'un jeu dédié sorte ! Dans SOS : The final escape, vous incarnez le rescapé d'un séisme qui doit lutter pour sa survie dans une ville ravagée. Trouver de l'eau, des objets, trouver de l'eau, choisir d'aider ou non les autres survivants, trouver de l'eau. Bon, il faut avouer que la jauge de consommation de l'eau est mal étalonnée, votre personnage se déshydrate pour un rien...



Un jeu sympathique et original mais au niveau de la technique, on repassera. Depuis, la série des "SOS machin chose" s'est agrandie et se poursuit sur PSP et PS3 avec au choix : Typhons, tsunamis, séismes et encore séismes...

Voir la fiche du jeu sur Jeuxvideo.com


Discrétion, stratégie, survie : Metal Gear Solid 3 : Snake Eater

(Konami, 2005)

Playstation 2, PS3



La série des Metal Gear brille par son intelligence scénaristique et par le fait qu'il faut réchéflir un peu dedans sa tête en y jouant... Loin d'être un jeu "de guerre", le joueur doit infiltrer discrètement un territoire ennemi en évitant au maximum la confrontation.



Cet opus se déroule durant la guerre froide dans les forêts de l'URSS. Snake (le héros) doit chasser pour se nourrir, se camoufler pour rester discret, cueillir des plantes et se soigner à l'aide de son matériel de survie. Attention à ce que vous mangez ! Des conseils de survie sont dispensés tout au long de l'aventure via la radio (comme ce fut le cas dans Metal Gear Solid sur Playstation). Un portage sur PS3 et sur XBOX360 a eu lieu sous le nom de "Metal Gear Solid : HD Collection".

Voir la fiche du jeu sur Jeuxvideo.com


Produit dérivé et dérive de produits : Man Versus Wild

(Scientifically proven, 2011 USA)

PS3, XBOX360, Wii



Bear Grylls, le seul, l'unique, il fallait bien qu'avec sa notoriété, il nous ponde un petit jeu de survie...
Et bah voilà, c'est moche, injouable, on n'apprend rien puisque toutes les actions ne sont que des "mini-jeux" et surtout, on aurait pu penser qu'explorer de grands espaces eut été fun mais ç'aurait été trop de travail ! Du coup on se retrouve à suivre un simple chemin tout tracé (oui oui comme dans Call of Duty).



Ah et surtout, Bear peut boire son urine comme à la télé... Ne jamais faire cela en vrai.

Voir la fiche du jeu sur Jeuxvideo.com

Survie et construit : Minecraft

(Mojang, 2011)

PC, PS3, XBOX360, Android, IOS...



Si le Bushcraft est, littéralement, l'artisanat des buissons, Minecraft est l'artisanat de la mine. Parce que dans ce jeu il va falloir creuser. Creuser, combiner des éléments pour fabriquer des objets, un bon esprit qui représente un peu ce que l'on fait en survie : se débrouiller avec ce que l'on a sous la main.



Dommage qu'il n'y ait pas réellement de scénario, d'histoire et d'objectifs mais la seule limite de ce jeu est l'imagination !

Voir la fiche du jeu sur Jeuxvideo.com

Le petit dernier : Don't Starve

(Klei entertainment, 2013)

PC, PS4



Un inventeur se réveille désorienté au beau milieu d'un territoire inconnu... Comme dans Minecraft, il va falloir récolter diverses ressources pour fabriquer des objets, des outils, des armes. Il faudra également tenir compte de la faim.



L'objectif du jeu : survivre le plus longtemps possible !

Voir la fiche du jeu sur Jeuxvideo.com

Enregistrer un commentaire